Rol-Tanguy : Des Brigades internationales à la libération de Paris par Roger Bourderon

Rol-Tanguy : Des Brigades internationales à la libération de Paris par Roger Bourderon

Titre de livre: Rol-Tanguy : Des Brigades internationales à la libération de Paris

Auteur: Roger Bourderon

Broché: 768 pages

Date de sortie: May 2, 2013

Éditeur: Editions Tallandier

Rol-Tanguy : Des Brigades internationales à la libération de Paris par Roger Bourderon est disponible au téléchargement en format PDF et EPUB. Ici, vous pouvez accéder à des millions de livres. Tous les livres disponibles pour lire en ligne et télécharger sans avoir à payer plus.

Roger Bourderon avec Rol-Tanguy : Des Brigades internationales à la libération de Paris

Animateur des Brigades internationales, au coeur de la Résistance pendant la libération de Paris, Henri Tanguy (1908-2002) fut l'une des figures héroïques de sa génération, l'un des hommes qui, sans tenir compte des revirements partisans, ont affronté le fascisme sans relâche. Roger Bourderon s'attache ici aux trois visages de Rol - Tanguy, des usines Talbot, lieu de ses premiers combats militants, au PC souterrain de la place Denfert, quartier général de l'insurrection d'août 1944. Le communiste, entré jeune dans l'élite ouvrière des métallos, syndicaliste de choc. Le résistant : commissaire politique de la 14e brigade internationale ; acteur majeur de la résistance armée de 1941 à 1944, devenu Rol en hommage à un camarade tombé en Espagne ; chef régional des FFI au moment de la libération de Paris, et comme tel, cosignataire de la capitulation allemande au côté de Leclerc. Le soldat : officier exemplaire des campagnes de France et d'Allemagne, relégué pour cause de guerre froide, de 1947 à 1962, au dépôt central des isolés à Versailles. Fondée sur des archives et des témoignages inédits, cette biographie fait revivre une grande figure de combattant du XXe siècle qui fut aussi un ardent militant de la mémoire de la guerre d'Espagne et de la Résistance. " De février 1937 au 8 mai 1945, j'ai toujours été au combat ; j'ai encore, dans le corps, une balle de mitrailleuse qui m'a frappé, le 18 juin 1938, sur le front de l'Èbre ".